dégustation du millésime 2015

Pour ce premier millésime, l'élevage en cuve a duré 9 mois. La mise en bouteille a enfermé le vin dans sa jeunesse. Il ne faut donc pas hésiter à laisser respirer ce millésime 1 heure avant dégustation, voire le carafer pour l'aérer plus rapidement. On préférera une température vers 15°C.

La dégustation dans des verres à grande contenance permet une diffusion échelonnée des arômes : du cassis vers le chocolat noir.

La robe est dense, tirant sur le pourpre, suite à une filtration raisonnée.

Le sulfitage minimal limite l'effet acide, évite la migraine, et confère une dominance fruitée en bouche, sans artifice de vinification.

Ce n'est pas un vin chimique; c'est un vin technique proche du naturel.

accompagnement

A l'apéritif, ce millésime 2015 se suffit à lui-même. On peut l'accompagner de "tomates d'amour", des chefs Pourcel.

l'incontournable paella

l'une des dizaines de paellas "mode valencienne" mitonnées par l'incontournable grand-mère

notions de viticulture et oenologie

Comment produit-on du vin ?

Voici quelques notions élémentaires du métier de vigneron(ne).

zones rudérales

Les zones rudérales sont les espaces vacants autour des vignes. Valoriser le terroir, c'est aussi entretenir l'environnement immédiat des parcelles plantées. Ici, les genêts, le thym, les fleurs auvages, les différents chênes abritent une faune sauvage utile pour la pollinisation et la lutte contre les attaques d'insectes. Mais aussi, toutes ces fleurs si odorantes déposent délicatement leurs arômes sur la pruine (pellicule "poussiéreuse") des grains de raisin avant vendange.

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now